Etape 6 : Remontada et survivors of the mosaïque

Commençons par les choses sérieuses. Le classement ! Nous avons eu des débuts difficiles. Des débuts où nous avons reçu des messages faisant allusions à la composition d’un joli herbier ou de ramassage de fraises sur le bord de la route. Nous avons entendu et nous avons réagi !

Pendant l’étape Marathon, nous avons bravé les éléments, pelleté du sable, distingué la gauche de la droite (!), pelleté encore du sable, trouvé les bons raccourcis, mais d’où sort tout ce sable ?

Nous terminons donc dans le 2e tiers du classement !

Nous avons obtenu ce résultat en mode survivor/koh lanta/malouine. Il suffit de voir nos mines au lendemain du marathon :

Après 1400 km la mosaïque est un peu comme nous : fatiguée, un peu recouverte de sable, pas tout à fait entière (nous avons laissé quelques vertèbres ici et là) mais heureuse ! En tout cas cela nous fait toujours autant plaisir de la voir 🙂

Une nouvelle fois, un grand merci à vous et un grand bravo à ceux dont la photo a tenu jusqu’au bout (il n’y a rien à gagner) !

Laisser un commentaire